avril 10, 2008

Lu dans la presse ce matin

"Pour contrer la tendance à l'apologie de l'anorexie sur Internet, un projet de loi présenté par l'UMP prévoit de punir de deux ans d'emprisonnement et de 30 000 euros d'amende toute incitation à l'anorexie."

Pour sûr, ça va tout changer. J'espère qu'ils n'oubliront pas de légiférer également pour punir d'emprisonnement les adolescentes qui en parleront dans la cour du collège.

Non, c'est certain, empêcher les gens d'en parler sur Internet va certainement changer le goût des autres pour les corps filiformes qui portent si bien tout type de vêtement.
Le milieu de la mode devrait s'en voir profondément modifié, les magazines féminins publiront enfin des "Spécial rondes" avec de vraies rondes dedans, au lieu de mettre des mannequins à peine un peu rebondis, mais si, là voyons ! Regardez-mieux, juste au-dessus de la ficelle du slip, il y a un bourrelet. Ah ! Vous voyez !

Et moi qui croyais que l'anorexie mentale était une maladie !
Ignorante va.

7 commentaires:

  1. j'en ai entendu parler récemment. C'est vraiment n'importe quoi. Même si ces sites peuvent en effet avoir rune certaine influence sur les plus fragiles...ils ne sont pas responsables. je crois qu'il ne faut vraiment pas se tromper de cible, et se concentrer sur les thérapies et le traitement des personnes atteintes. on voit là encore la capacité des politiques à s'agiter pour pas grand chose, faire du "visible" dans les media à peu de frais!

    RépondreSupprimer
  2. Tu as raison Choupynette, l'esbrouffe toujours !
    Et puis surtout j'y vois une vraie menace planer sur l'avenir des blogs...

    RépondreSupprimer
  3. Alors qu'il serait tellement plus simple de créer une prime au blogueur qui fera l'apologie de la bonne bouffe grasse :-)

    (oui, je suis candidat)

    RépondreSupprimer
  4. thom, je te reconnais bien là ! Et j'adhère à ton projet, tu te fais élire quand ?

    RépondreSupprimer
  5. Ah écoute...j'ai essuyé une vraie aux dernières blogosphérentielles...alors du coup je suis en pleine traversée du désert et j'attends que La Plèbe fasse appel à mon génie.

    Sur ce, je retourne dans ma grotte.

    RépondreSupprimer
  6. (une vraie quoi...? eh bah...j'ai déjà oublié :)-

    RépondreSupprimer
  7. Attends, laisse moi réfléchir... déconvenue ?
    désillusion ?
    claque ?

    RépondreSupprimer