juin 25, 2010

Argh... tu m'as eue, lili !

L'illustratrice la plus green de tout l'ouest bloguien, j'ai nommé lili la baleine verte, m'a taguer !

Vous allez donc, en direct et sans filet, découvrir ici, sous vos regards stupéfaits (ça change des yeux ébahis mais ça sonne moins bien...), taratatamratatamratatam..... dzing !


Un signe particulier que j'ai
alors j'hésite. C'est que, telle que vous ne pouvez pas me voir, je suis si particulière... mais allez, je tombe le masque : j'ai des pouces très laids. Pas de photo pour en témoigner, j'ai passé toute ma jeunesse à les planquer dans mes paumes en les camouflants sous les autres doigts. Des petits pouces (à ma taille, donc), tout ronds, très larges, très pratiques pour enfoncer des punaises, comme me le disait mon frère, véritable félon à ses heures.



Un mauvais souvenir
Le jour où je jouais dans cette pièce "Le fantôme de Canterville", lorsque l'apparition du fantôme a déclenché l'hilarité générale. Je n'ai pas compris tout de suite que la lumière noire faisait très bien ressortir le fantôme, mais également mes sous-vêtements blancs, sous la robe en mauvais tissu cousue par une grand-mère bienveillante. J'avais 15 ans.
Il semblerait que je ma pudeur ne soit pas ressortie tout-à-fait indemne de cette prestation.



Un souvenir d'enfance
Un été, j'ai vu Carlos en concert sur la place du marché de St Guénolé quand j'avais 5 ans.
J'en suis encore transportée.



Mon défaut
Genre THE ONE ? C'est que... J'ai cette chance de disposer de pas mal de modèles de défauts en magasin. Alors au pif, tiens : je suis une râleuse de la pire espèce.
Je sais, c'est un peu contradictoire avec la couine-attitude, mais je suis une femme, et capricorne de surcroît, je vogue gaiement du fond du trou à la plus céleste des félicités.
Je sais, c'est dur, je casse un mythe, mais vous vous en remettrez, j'en suis certaine !




Mon film bonne mine

Mama Mia !

Meryl Streep est mon modèle de femme épanouie et pétillante ever.
Quand je serai vieille, non pardon, épanouie, je veux être dans le même état : sauter dans l'eau toute habillée en riant, vivre sur une île en Grèce... et comme je suis généreuse, je vous laisse Pierce. Il chante comme un sac et j'aime pas trop son sourire, allez, c'est gratuit, ça me fait plaisir.





Et s'il ne fallait en taguer qu'une, je taguerais Erzebeth, uniquement parce qu'elle est drôle. C'est de sa faute, aussi.

4 commentaires:

  1. yeh !!! Carlos !

    Pour le film, je l'ai pas vu celui-là ...

    Très bonne soirée !

    RépondreSupprimer
  2. erzébeth4:13 PM

    (moi j'ai des pieds affreux)
    (et j'aime beaucoup tes réponses)

    Et la raison du taguage de ma petite personne me fait rougir - je te remercie, vraiment. Mais comme je l'écrivais sur mon blog, j'y ai déjà répondu, par-là exactement :
    http://cuistre.canalblog.com/archives/2010/05/28/18025723.html

    Peut-être que ça te fera rire à retardement...? :-)

    RépondreSupprimer
  3. lili la baleine : la saison s'y prête, fonce ! la mamamiattitude laisse peu de gens indifférents.

    erzébeth : j'ai ris à retardement, en effet ! (au moins t'as pas tes pieds devant ton nez tous les jours que dieu fait) (mais je compatis)

    RépondreSupprimer
  4. C'est plutôt mignon des pouces comme ça, j'avais des copines qui en avaient et ca me faisait toujours sourire. Je trouve ça chou.

    & puis ton frère a trouvé une très belle utilisation =P

    RépondreSupprimer