novembre 05, 2007

Sur mon ile

on y mange des crèpes et des pousse-pieds, on suit le chemin des douaniers, on redécouvre l'histoire du grand dérangement et les vrais de vrais qui vivent là-bas à l'année.
On reste parfois "coincés" pour notre plus grand bonheur par une grosse tempète, on guette les deux petites soeurs, au large, quand l'horizon est dégagé, et on a toujours un coup d'oeil pour le continent et ses lumières agressives, parce que quand on est sur notre île, le temps s'arrète, la réalité change, et c'est bien.
Les pointes et les 56 plages sont toujours là, les aiguilles et les poulains aussi, je l'aime mon petit bout de monde au milieu de l'eau.
Je serai contente de tous vous retrouver en rentrant (très vite !), mais pour l'heure, à moi les embruns et l'air marin !

je vous embrasse !!!

May

8 commentaires:

  1. Tu as bien raisons de profiter de cette île paradisiaque que tu nous décris, à bientôt May !!

    RépondreSupprimer
  2. Quel est le nom de cet île ??

    Iode toi bien !

    RépondreSupprimer
  3. Bonnes vacances alors!

    RépondreSupprimer
  4. oh j'aimerais y etre!!!! ;o)

    RépondreSupprimer
  5. Chère Florinette... paradisiaque en effet... mon île est exempte de toute la pub qu'on nous jette à la figure toute la journée à Paris et dans les villes, et je dois dire que c'est quelquechose que j'apprécie beaucoup. J'ai vraiment le sentiment de mettre mes yeux et mon esprit au repos. Quel bien-être....

    Michel, c'est une île bien jolie... et je ne me suis pas encore assez iodée à mon goût ! D'ailleurs c'est bien simple, quand on y est, on passe plus de la moitié du temps à chercher un moyen de rester y vivre ou à chercher un moyen d'y revenir le plus rapidement possible !

    Fashion, merci beaucoup !

    lamousmé, je te crois !!! ;o))

    RépondreSupprimer
  6. caroline_86:26 PM

    j'ai trouvé! tout d'abord je pensais à mon ile préférée: ile de Groix et sa Pointe aux Chats (au vu de la photo) mais le reste ne collait pas. Je n'ai pas été très loin... Belle Ile en mer! et ses 2 petites soeurs:îles de Houat et Hœdic,les aiguilles de Port Croton et la pointe des Poulains. À partir de 1765, 78 familles d'Acadiens, rescapés du grand dérangement s'installent à Belle-Île.
    Voilà May, j'ai découvert ton blog et ton ile.

    RépondreSupprimer
  7. Bienvenue caroline_8, et bravo ! Il s'agit en effet de Belle-Ile-en-Mer. Je ne connais pas l'ïle de Groix, mais parmi les autres îles que je connais (Houat, Ré, Oléron, Bréat), Belle-Ile est la plus bretonne et ma préférée.

    RépondreSupprimer
  8. Enfin, non pas que Houat ne soit pas bretonne !
    J'y suis allée il y a très longtemps, et j'en ai un souvenir tellement génial que j'ai presque peur d'y retourner !!! ;o)))

    RépondreSupprimer