août 10, 2009

Back in town

Me voilà tout juste rentrée.
J'ai pris le bateau, la voiture, le train, le métro et re-le train, posé mes sandales encore pleines de sable sur le lino de l'agence, rangé mon sac de voyage dans un coin, lui et toutes mes photos de vacances sagement archivées dans mon ordinateur.

Ce soir je renouerai avec mon chez moi pour de bon.
Et j'alignerai sur mon bureau mes quelques trophées glanés pendant ces quelques jours loin de mes habitudes, loin de mes manies, loin de mes tracas.

Aujourd'hui c'est la rentrée pour moi, mais... j'ai de la mer plein la tête, de l'iode plein les narines, du large plein les yeux, et des projets plein mes valises (et du sable plein mes sandales, donc).
Je vais me faire un joli programme pour la rentrée, la vraie.

Pour le moment... c'est la rentrée de May-qui-travaille, mais j'ai encore un peu de temps avant de reprendre le rythme haletant de tous ces jours. De tous les jours qui fatiguent, qui usent, et qui forcent à penser, beaucoup, à la place de rêver.

J'aime trop rêver.


2 commentaires:

  1. ...Il faut rêver pour avancer...

    J'ai passé deux semaines loin de ma vie et le retour a été chargé en émotions et en nostalgie...

    'suffit de reprendre ses marques, de vaquer à ses occupations et de s'accorder du temps rien qu'à soit...

    Moi perso deux fois par semaine, je me suis inscrite à des cours d'art...5h rien qu'à moi dans la semaine ! C'est égoïste mais tellement jouissif d'avoir ma bulle !!

    Je te conseille...ça fait un bien fou et ça recharge quand les batteries sont trop vides ou trop pleines de gens qu'on voudraient "vider"...

    RépondreSupprimer
  2. Je recharge les batteries en atelier d'écriture pour ma part. C'est ma bulle à moi.

    RépondreSupprimer