janvier 06, 2011

bonne année et portillon

J'aime la bonne année. J'aime la nouveauté, j'aime les débuts, j'aime les nouveaux départs.

En revanche, je déteste les vœux, les formules toutes faites qui portent au cœur si vite que le 4 janvier on a déjà la nausée, et à peine un an pour s'en remettre.

J'aime la nouvelle année, mais pas que mon anniversaire soit en tout début de mois.
J'ai d'ailleurs fait une demande de changement de date de naissance. J'envisage le 24 mai.

J'aime l'épiphanie, mais pas la galette. Encore moins en gâteau d'anniversaire.

J'aime planter mes deux bottes dans le sol, me redresser et regarder l'année nouvelle née droit dans les yeux façon "A nous deux, ma cocotte, qu'est-ce que tu pourrais bien me réserver de beau ?!"

Pour cette année je me souhaite de poursuivre sur la lancée de la fin 2010, et d'arriver à dégager assez de temps pour écrire, de décrocher un nouveau job (prendre le portillon du mien devient de l'ordre de l'urgentissime), de passer plein de beaux et bons moments avec mes chéris, avec mes amis, de voir plein d'expo et de bons films, de lire plein de bons bouquins, d'être en pleine forme et de m'éclater !

Je ne vous cacherais pas que mon année a commencé sur des chapeaux de roues, mais on s'en fout, on voit loin devant et on trace !


Bonne année les amis !





Quoi ? Des résolutions ? Oui, plein ! Mais on en reparlera.

3 commentaires:

  1. Ah toi aussi ....tu zieutes le portillon !!! Je n'arrive pas a trouver la sortie mais je vais y arriver, faut juste que je m'améliore en bras de fer et nego ! La dessus, je vais m'envoyer encore une part de galette parce que moi j'adore !

    Alors Belle et Riche Année et Joyeux Anniversaire !

    RépondreSupprimer
  2. J'aime cette vision résolue de l'année qui est devant nous!

    RépondreSupprimer
  3. Miss Zen : Merci !
    Je ronge le portillon depuis un moment, oui !...
    Engloutie autant de galette que nécessaire et remonte tes manches pour le bras de fer ! Bonne chance !

    RebeccArmstrong : Tu as vu ça ?! 2011 ne se passera pas comme ça !

    RépondreSupprimer