janvier 21, 2011

vibrer à nouveau

La force de ces projets qui nous font vibrer à nouveau
quand on a l'impression que ça fait des semaines, des mois qu'on a plus ressenti ça et que brutalement, on sent monter en soi cette joie.
quand on a cherché longtemps l'occasion de renouer avec ces sensations, et que c'est là, ça y est.

Le projet de rencontrer enfin une amie de blog depuis 4 ans, qui habite à l'autre bout du pays (oui, "l'autre bout de la France", vous remarquez comme ça semble beaucoup plus près, ridiculement près, même? Alors que "l'autre bout du pays" c'est si loin... )
Même si la rencontre est rapide, un peu compliquée, mais on voulait vraiment.
Et le fait de voir que l'autre le veut aussi fort que soi.
Et passer un super moment. Comme on s'y attendait.

L'effet de cette invitation de ces gens dont on commence à se faire des amis, leur "on fera simple", le fait même que l'on veuille nous voir et qu'on se sente libre de "faire simple".
Même si on se connaît peu. Surtout si on se connaît peu.

Le sentiment de vivre tout juste ce que l'on voulait vivre, quand on était plus jeune, d'être dans le vrai de ses envies.
Que c'est bon.
C'est bientôt la fin de l'hiver, la sève remonte dans les racines, et on sent que tout le monde se réveille la volonté et le désir.
ça fait du bien.



Toile de L. Debordeaux.

5 commentaires:

  1. Je réfléchissais à ce sujet hier et justement je me demandais si apres toutes ces années, je serais encore capable de ressentir "ça". Je me sens tellement encrassée, encroutée parfois, je ne sais pas si je ssurai encore sentir la sève...Bon allez c'est un lundi de merde et pluvieux.

    RépondreSupprimer
  2. Miss Zen ; ce qui est fou, c'est qu'on ne sent pas le truc venir, justement. C'est encourageant, non ?

    RépondreSupprimer
  3. J'ai découvert ce billet dimanche matin et sa lecture m'a réellement fait sentir le retour des beaux jours, merci May pour ces mots.

    RépondreSupprimer
  4. Moi aussi j'ai besoin de sentir ce vent nouveau, cette vibration. Je la désire, je l'attends mais pour l'instant....Profites en bien.

    RépondreSupprimer
  5. anna : c'est un plaisir, ça fait du bien de partager le bon.

    bella : guette les étincelles, c'est là, dans l'air, parfois encore enfoui dans la terre... Mais ça monte, je t'assure.

    RépondreSupprimer