octobre 01, 2007

Joyeux blogoversaire !


Comme nombre d'entre vous je fête ce mois-ci le premier anniversaire de mon blog.
Je me rappelle de mon premier message, sur le film "Je vais bien ne t'en fais pas". Il avait fallu que je sois sérieusement conquise par ce film pour ouvrir mon blog avec lui ! Un an plus tard, je réitère tout le bien que je pensais alors.
Je n'ai certainement pas blogué autant que j'aurais pu, j'avoue que les débuts étaient de vrais tâtonnements. Je ne savais pas quoi écrire, rien n'était trop beau pour lui, je me demandais jusqu'où aller dans le récit de moments personnels. j'avoue ne pas avoir beaucoup le goût à raconter ma vie, et mon rythme de lecture et d'écriture est un peu faible pour alimenter significativement ces colonnes.
Aujourd'hui je crois que je n'ai beaucoup plus trouvé la vocation de ce blog, je vous le dis tout net !
J'admire la fréquence de publication de certain(e)s, la qualité de vos billets et la verve avec laquelle vous vous exprimez.
Cette année passée a été riche en événements et en émotions, et ce à quoi je tiens plus que tout, ce sont les personnes que j'ai eu le plaisir de découvrir, sans pour autant les rencontrer ! Sans vous mes sept mois d'immobilité dans une nouvelle ville et une nouvelle maison auraient été bien plus longs et sans aucun doute beaucoup plus froids...
Un monde de blogs, et c'est pas fini !

13 commentaires:

  1. Joyeux bloganniversaire!

    RépondreSupprimer
  2. Aaaaah ! eh ben je te souhaite un très joyeux blog-anniversaire ! Tu as raison : l'essentiel est de croiser plein de gens avec qui on partage des centres d'intérêt communs et de prendre du plaisir à écrire ! A très bientôt alors !!

    RépondreSupprimer
  3. Chacun son rythme, aucune obligation, autrement quel intérêt ?
    Bon bloganniversaire :)

    RépondreSupprimer
  4. Merci merci à tous !

    RépondreSupprimer
  5. Il y a tout de même des obligations comme par exemple de souhaiter un joyeux bloganniversaire
    M^me si c'est un blog que je visite sans laisser de commentaire, le message d'anniversaire est là pour faire un petit coucou de la part des visiteurs silencieux.

    RépondreSupprimer
  6. Ah là là...et moi je me souviens de tes messages ici ou là, chez Gaëlle et quelques autres, juste avant que tu ouvres le blog...pff, foutue nostalgie, va :-)

    Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  7. > michel : Merci !
    En fait j'aurais dû fêter mon blogoversaire plus tôt, ça m'aurait permis de découvrir ton blog avant !! ;o)

    > thom : nostalgique, toi ? Qui l'eût cru ?...
    Un an seulement et cela me semble tellement plus.
    je t'embrasse aussi !

    RépondreSupprimer
  8. Je souhaite un joyeux anniversaire à ton très sympathique blog May et te fais plein de gros bisous !!

    RépondreSupprimer
  9. ohh mince je suis encore en retard!!!!!!! (pfffffffff tout moi ça!!!)!!! Bon alors Joyeux bloganniv' may!!!!!
    mais tu continus hein?? pas de blague???? et avec ta vie c'est quand même bien normal de pas avoir le temps...mais nous on est patient jte jure!!!! :o))))

    RépondreSupprimer
  10. > florinette : tu es trop gentille... j'en rougis !

    > lamousmé : tu veux que je te dise un secret ? Moi aussi je suis très en retard, l'anniversaire en fait, c'était le 20, moi j'étais persuadée que c'était le 26, donc je suis complètement aux fraises ! Mais chut hein... ? ;o)))

    RépondreSupprimer
  11. Moi aussi je suis en retard, je suis désolée, c'est la faute à l'Eduknat', je n'ai même plus le temps d'aller voir les copinoblogs (qui a dit que les profs étaient des feignants ?:)))), mais un très joyeux anniversaire à ce blog, que j'aime beaucoup car il est très personnel!

    RépondreSupprimer
  12. > l'Eduknat' est décidément chronophage, j'en connais plein qui comme toi se sont vus privés de plein de temps ces dernières semaines... ;o) Feignants, les profs ? Un vieux fantasme qui a la vie dure ! Courage !

    RépondreSupprimer
  13. Joyeux blogosphère! C'est souhaité super en retard mais mes journées ont été si remplies en septembre, impossible de venir lire ton blog.
    Peut être ne verras-tu même pas ce commentaire!

    RépondreSupprimer