décembre 31, 2007

Birmane

Birmane
Christophe Ono-dit-Biot
Plon - août 2007

César est secrétaire de rédaction dans un magazine féminin et crève de jalousie devant Blanchart, le "grand-reporter" spécialiste de la Birmanie devant lequel se pâme toute la rédaction.
A l'issue d'une rupture sentimentale rapide, César se jette dans les bras de ce pays, décidé à en rapporter une interview exclusive du plus grand trafiquant d'opium. Inconscient du danger et bardé de son incompétence, César rencontre Julie, médecin humanitaire, et un certain nombre de personnages plus ou moins troubles, qui le conduiront au coeur de la Birmanie actuelle.

J'avais entendu l'auteur parler de ce livre cet été à la radio, et depuis j'avais très envie de me laisser emporter par cette histoire. Finalement il aurait peut-être mieux valu qu'il lise l'intégralité de son livre, car je n'ai pas été emballée par son style que j'ai trouvé haché et fourni d'images un peu grossières. L'histoire quant à elle était cousue de fil blanc et je reste un peu sur ma faim quant à ce que je m'attendais à découvrir de la Birmanie.

Bien. Sans plus.

4 commentaires:

  1. Je compte toujours le lire.
    Je profite de ce com pour te souhaiter une très bonne et heureuse année!
    bises

    RépondreSupprimer
  2. fashion11:52 PM

    Bonne année à toi May, je te souhaite beaucoup d'inspiration ! (et je préfère ce fonds, plus facile pour les yeux)

    RépondreSupprimer
  3. Coucou Madame!
    Je te souhaite une très bonne année et aussi... un très joyeux anniversaire!
    :oD

    Bizzzzzzzzzzz

    RépondreSupprimer
  4. Choupynette : tu as bien raison, je suis pour la lecture en toute liberté, et je n'ai aucune visée préscriptrice quand je fais des commentaires sur mes lectures.
    Je te souhaite également une très bonne, belle et heureuse année !

    Merci Fashion, je prends !
    J'espère avoir le temps de personnaliser un peu plus encore le nouvel aspect de mon blog (j'adore changer souvent, c'est comme les coupes de cheveux ! ;o))

    Mille mercis ma Trollette, très bonne année à toi aussi, et gros bisous !

    RépondreSupprimer